Placée en tête de page ou de paragraphe la lettrine fut la première illustration des manuscrits. Elle n'était toutefois pas seulement décorative mais  devait également inciter à la lecture.

     Ainsi, de simple lettre ornée elle devenait initiale historiée, imageant un texte. Parfois elle renfermait un véritable tableau exprimant la quintessence du livre mais traduisant aussi l'immense talent de ces enlumineurs d'antan.

  On retrouve sur les manuscrits irlandais d'extraordinaires exemples de lettrines dont certaines couvrent des pages entières. Ces scribes paraient  leurs parchemins de lettrines dites zoomorphiques. En effet, plus que des saynètes leurs initiales s'illustraient le plus souvent d'un animal ou d'un monstre fabuleux, quelquefois même d'un homme aux membres entrelacés.

Voici ici quelques lettrines inspirées des manuscrits irlandais
 

    
Deux lettrines d'inspiration celtique
Réalisations sur parchemin de lapin et agneau - feuille or - pigments à la détrempe médiévale
 
 

"à Célia et Jessica"

 

Initiales "PM" pour un 60ème anniversaire

 
  Pigments à tempéra sur parchemin  de chèvre - feuille Or 23carats sur gesso traditionnel  

"Pour Vincent"
 

Lettrine "A" du book ok Kells


Vous souhaitez en voir plus, tournez vite la page
                        
d'autres lettrines vous sont présentées... 


N'hésitez pas à me demander un devis ....
                        

                               

Copyright © 2005[enluminures celtes]. Tous droits réservés.
Révision : mars 2016.